charme

Le Charme

Le charme n’est pas une essence que l’on plante afin d’obtenir un mono peuplement. En effet très peu de charmaies pures sont présentes sur le territoire.

On le retrouve plutôt en taillis sous futaie, notamment de chênes ou de hêtres (chênaie-charmaie, hêtraie-charmaie) de par sa petite taille, il ne dépasse que rarement les 20m de haut. Il constitue souvent les forêts mixtes.

D’autre part, cette essence est très appréciée dans les jardins où on le plante sous forme de charmille, c’est à dire de haie. Dans ce cas les plants (appelés aussi charmilles) sont plantés entre 30 cm et 1 m les uns des autres. Une fois la charmille développée, les travaux sylvicoles se limitent à une coupe des dernières pousses au niveau des rameaux afin de tailler la haie.